La bonne collecte des emballages de phytopharmaceutiques

Le 21 avril 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Adivalor, la société de gestion des déchets phytopharmaceutiques professionnels, a publié ce mois-ci les chiffres pour l’année 2008. 4.950 tonnes d’emballages ont été collectés (contre 4.592 tonnes en 2007). «Ce résultat porte le taux national de valorisation à près de 64%», annonce Adivalor dans un communiqué. Il correspond au plan défini par la filière, qui vise un taux de collecte de 70% en 2010.
Autre motif de satisfaction, 95% des produits phytopharmaceutiques mis sur le marché fin 2008 incluaient une éco-contribution pour la valorisation des emballages usagés. Si ces derniers sont majoritairement valorisés en combustion, 500 tonnes de bidons plastiques ont été recyclés pour des applications matière: mandrins, pièces de construction, gaines électriques, etc.

Du côté des big gags et sacs d’engrais et amendements, là aussi la filière a rempli ses objectifs. Depuis octobre 2007, date du démarrage, plus de 2.000 tonnes ont été collectées et valorisées. Cela correspond à un taux de collecte de 25%, «conforme aux prévisions».

Pour 2009, Adivalor souhaite étendre le dispositif à la récupération et la valorisation de l’ensemble des produits de l’agrofourniture en fin de vie.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus