La biodiversité protège aussi les abeilles des maladies

Le lundi 20 juillet 2020 à 18h 32 par Romain Loury
Les abeilles se contaminent sur les fleurs
Les abeilles se contaminent sur les fleurs

Comme pour l’humain, la biodiversité est un facteur protecteur de maladies chez les abeilles, révèle une étude publiée lundi 20 juillet dans Nature Ecology & Evolution. Selon ces travaux, la présence de nombreuses espèces de bourdons et abeilles est liée à une moindre présence de maladies parasitaires.

Extrait : Avec les pesticides, la raréfaction des ressources florales et le changement climatique, les maladies parasitaires sont considérées comme l’une des principales raisons du déclin des abeilles et des bourdons. Or selon l’étude...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus