La Banque mondiale doit s’attaquer à la pollution

Le 26 avril 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Selon l’AFP, la Banque mondiale a reçu, le 23 avril, mandat de s'attaquer plus particulièrement à la pollution atmosphérique, en favorisant les énergies renouvelables dans le monde en développement. «Les besoins en énergie sont énormes quand on sait que 2,4 milliards de personnes continuent d'utiliser des carburants traditionnels comme le bois ou les excréments séchés d'animaux, et que 1,6 milliard n'ont toujours pas accès à l'électricité» dans les pays en développement, a dit le président de la Banque mondiale, Paul Wolfowitz. Le comité de développement, l'instance dirigeante de la Banque mondiale, a approuvé un document intitulé «cadre d'investissement pour l'énergie propre et le développement», en clôture des réunions de printemps des institutions financières multilatérales. Il vise à favoriser l'accès à des sources d'énergie propre dans un but de «protection de l'environnement» et de poursuite de la lutte contre la pauvreté, selon M. Wolfowitz. Cependant, continue l’AFP, au sein des 184 Etats membres de la BM, les avis divergent sur le financement de la nouvelle initiative qui énumère plusieurs pistes sans avancer de montants chiffrés. Il est question de financements combinés public/privé, voire d'utilisation des quotas de dioxyde de carbone, un mécanisme de ventes de droits d'émission de CO2 mis en place par le protocole de Kyoto sur le changement climatique. L'idée du ministre britannique des finances, Gordon Brown, d'un fonds de 20 milliards de dollars sur 4 ans dans lequel la BM pourrait puiser n'a pas été débattue dimanche, selon les experts de l'institution, qui laissaient entendre que ce montant serait insuffisant. Des précisions seront apportées lors de la réunion annuelle en septembre à Singapour, selon le communiqué final de la Banque mondiale.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus