La Banque européenne d’investissement favorise l’incinération

Le 02 juin 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Deux tiers des investissements de la Banque européenne d’investissement (BEI) dédiés aux déchets servent à construire des incinérateurs. Dans un rapport publié jeudi 29 mai, l’ONG CEE Bankwatch estime à 993 millions d’euros –sur un total de 1,5 milliard– la somme allouée par l’organisme bancaire à des projets d’incinération entre 2002 et 2006.

Un choix qui ne respecte pas la hiérarchisation du traitement des déchets de l’Union européenne qui place l’incinération –ou valorisation énergétique– à l’avant-dernière place, avant l’enfouissement, et après la prévention, la réutilisation et le recyclage.

La BEI a confirmé que 22 projets -sur les 33 auxquels la banque a accordé des fonds-, sont des incinérateurs. Elle a déclaré qu’elle allait revoir sa politique à l’issue de la révision de la directive-cadre sur les déchets.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus