La Baltique continue à se dégrader

Le 29 août 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le WWF international dresse une nouvelle fois un triste constat concernant l’état dans lequel se trouve la Baltique. Selon l’ONG, les actions en matière de protection et de restauration de cette mer de la part des 9 Etats qui la bordent ne sont pas efficaces. Ils ont pourtant signé en 1974 la convention d’Helsinki sur la protection de l'environnement marin de la zone de la mer (1), et lancé en novembre 2007 un plan d’action pour réduire la pollution.

Le WWF, qui avait lancé un manifeste en 2007 pour attirer l’attention sur le très mauvais état de la Baltique, indique qu’une explosion d’algues liée à un phénomène d’eutrophisation a eu lieu cet été. Cette mer abriterait 7 des 10 zones mortes les plus importantes de la planète.
Les performances des pays ont été évaluées selon 6 thèmes: biodiversité, poissons, substances dangereuses, transport maritime, eutrophisation (apport excessif d’azote et de phosphore notamment), et développement d’un système intégré de gestion de l’utilisation de la mer. L’Allemagne et le Danemark ont obtenu les meilleures notes (sans toutefois qu’elles soient très élevées), et la Pologne et la Russie les plus mauvaises.

L’ONG souligne des points positifs, comme la lutte contre la pêche illégale de morue menée par la Lituanie et la Lettonie.

«Ce dont la mer Baltique a besoin maintenant, c’est d’un ‘leadership politique’ qui puisse surpasser les intérêts nationaux et sectoriels et engager une approche intégrée pour résoudre les problèmes», a déclaré le président du WWF Suède Lasse Gustavsson.

(1) Voir l’article du JDLE «Un plan d’action pour préserver la Baltique»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus