La baisse du rayonnement solaire n’est pas la solution au réchauffement climatique

Le 25 janvier 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La baisse du rayonnement solaire ne compensera pas la hausse des températures due au réchauffement climatique, estime une étude menée par le Met Office (le service météo britannique) et l’université anglaise de Reading.

Selon les chercheurs, il est très probable que le rayonnement solaire décline d’ici 2100. Si ce déclin provoque une baisse des températures sur Terre, celle-ci devrait être plafonnée à 0,08°C. C’est donc insuffisant pour compenser la hausse due aux émissions de gaz à effet de serre (GES), évaluée à environ 2,5°C sur la même période selon le scénario du GIEC (scénario où rien n’est fait pour limiter les émissions de GES).

«Cette étude montre que le changement du rayonnement solaire n’aura pas un grand impact sur les températures et ne sera pas d’un grand secours pour ralentir le réchauffement climatique dû aux émissions de GES», a déclaré la spécialiste du changement climatique au Met Office, Gareth Jones.

Il faut toutefois noter que cette étude, publiée le 23 janvier, ne se base que sur un seul modèle climatique, ce qui augmente les incertitudes.

L’étude a étudié un cas plus extrême, celui où le rayonnement déclinerait encore plus que ce que l’on a pu observer avec le minimum de Maunder (entre 1645 et 1715). Résultat: la réduction des températures sur Terre ne dépasserait pas les 0,13°C. On est encore loin du compte!

Au cours du XXe siècle, l’activité solaire s’est accrue jusqu’à un plafond maximal. Les études scientifiques récentes ont montré que ce niveau touche (ou est prêt de toucher) à sa fin.

Pour Mike Lockwood, professeur à l’université de Reading, si le cycle solaire de 11 ans est le plus connu scientifiquement, les changements à plus long terme ont de plus grands impacts sur le climat.


 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus