La baie de Somme labellisée Grand site de France

Le 15 juin 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La baie de Somme a officiellement reçu le 15 juin le label «Grand site de France». La vaste zone humide devient le 10e site à être ainsi labellisé.
Introduit dans le Code de l’environnement par la loi du 12 juillet 2010 dite Grenelle II[1], ce label est attribué par la ministre en charge de l’écologie à des sites classés de grande notoriété et de forte fréquentation. L'attribution de ce label est subordonnée à la mise en œuvre d'un projet de préservation, de gestion et de mise en valeur du site, répondant aux principes du développement durable.
 
«La politique des Grands sites, qui s’inscrit dans un contexte national et international d’attention accrue portée au patrimoine, est aujourd’hui très dynamique et rencontre un succès croissant auprès des collectivités territoriales», indiquait en préambule la circulaire du 21 janvier. La gestion de ces sites est toujours publique, elle relève de l’intérêt général.
 
Après l’Aven d’Orgnac (Ardèche), la Sainte-Victoire (Bouches du Rhône), la pointe du Raz (Finistère), le pont du Gard, Bibracte Mont-Beuvray (Nièvre), le Puy de Dôme, le marais Poitevin, Saint-Guilhem-le-Désert, Gorges de l’Hérault et les deux caps Gris-Nez Blanc-Nez, c’est au tour de la baie de Somme, déjà inscrite dans le réseau européen Natura 2000 et reconnue à l’échelle internationale par la Convention de Ramsar, d’être labellisée.
 
Le site accueille «des milliers d’oiseaux sédentaires ou lors de leur escale migratoire. Mais c’est aussi un ensemble de paysages variés qui englobe deux grands sites classés sur plus de 12.000 hectares, pour moitié terrestres et pour moitié maritimes», précise le ministère en charge de l’écologie dans son communiqué. Le territoire concerné par le label s’étend sur les 25 communes qui participent au projet du Grand site de France, sur une superficie d’environ 20.000 ha.
 
L’objectif est à la fois de conserver les fragiles zones humides du site, tout en maintenant des activités traditionnelles (élevage, ostréiculture).
Le label est attribué pour 6 ans renouvelables et peut être retiré en cas de manquement.


[1] A noter que le label «Grand site de France» constituait déjà une marque déposée par l’Etat auprès de l’Institut national de la propriété industrielle depuis 2002


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus