L’Union européenne adopte la directive sur les plastiques jetables

Le 19 décembre 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Huit produits en plastique à usage unique seront interdits en Europe en 2021
Huit produits en plastique à usage unique seront interdits en Europe en 2021
DR

La directive sur les plastiques à usage unique a fait l’objet d’un accord en trilogue dans la nuit du 18 au 19 décembre. A partir de 2021, huit produits seront définitivement interdits mais l’obligation de trier 90% des bouteilles en plastique est reportée à 2029.

 

L’Union européenne dit adieu aux cotons-tiges, pailles, assiettes, couverts[1], agitateurs de boisson, et bâtons de ballon en plastique ainsi qu’aux récipients en polystyrène expansé et aux plastiques oxo-dégradables. L’accord trouvé en trilogue, qui doit être officiellement promulgué au printemps, doit entrer en vigueur au plus tard en 2021, les Etats membres ayant deux ans pour le transposer dans leur droit interne. En France, il devrait l’être dans le cadre de la loi sur l’économie circulaire annoncée en 2019.

Un report et une disparition

Cet accord valide en grande partie la proposition présentée le 28 mai dernier par la Commission européenne. Un report toutefois: l’obligation de collecter 90% des bouteilles en plastique a été reportée de 2025 à 2029, avec ajout d’un objectif intermédiaire de 77% de collecte en 2025. A noter que le bouchon devra automatiquement être attaché à partir de 2024.

Et une disparition: les gobelets et contenants alimentaires en plastique ne sont plus visés par une «réduction significative de la consommation», contrairement à ce que proposait Bruxelles. Ce que regrette l’ONG Zero Waste dans un communiqué.

30% de plastique recyclé réintégré en 2030

Parmi les autres objectifs visés par le texte, les fabricants devront intégrer au moins 30% de plastique recyclé dans les bouteilles en 2030 et 25% en 2025. Une mesure qui réjouit le secteur du recyclage. Par ailleurs, un étiquetage de leur impact environnemental négatif sera imposé aux cigarettes à filtre plastique jetées dans la rue, gobelets en plastique, lingettes humides et articles hygiéniques. Enfin, les mégots et filets de pêche feront l’objet d’une filière à responsabilité élargie du producteur (REP) pour que leur collecte et traitement soient financés par les fabricants.



[1] Couteaux, fourchettes, cuillères et baguettes

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus