L'UFC dénonce le décret DEEE

Le 26 juillet 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La signature du décret sur les déchets d'équipement électrique et électronique (DEEE) a vivement fait réagir les collectivités locales, mais aussi l'UFC-Que Choisir. L'association demande au gouvernement de revoir sa copie en insistant sur les termes de la directive européenne 2002/96/CE qui impose que l'intégralité des coûts de collecte, de traitement et d'élimination des DEEE soit à la charge des producteurs. Le décret évoque en effet seulement la notion floue de «coûts supplémentaires». Pour l'UFC, cela signifie que les producteurs vont être épargnés de plusieurs centaines de millions d'euros et par conséquent que l'ambition de la directive européenne de diminuer l'émission de ces déchets est remise en cause. L'association rappelle que le volume annuel des DEEE augmente de 3% et que la gestion des DEEE coûtera de 1 à 3 milliards par an.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus