L’UE surtaxe les agrocarburants argentins et indonésiens

Le 26 novembre 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les plantations de palmiers à huile indonésiennes sont indirectement sanctionnées par l'Europe.
Les plantations de palmiers à huile indonésiennes sont indirectement sanctionnées par l'Europe.
DR

L’Union européenne a frappé. Comme annoncé au mois d’octobre, la Commission a imposé, le 26 novembre, des surtaxes aux agrocarburants importés d’Argentine et d’Indonésie.

Le montant de ces taxes anti dumping fluctue de 77 à 245 euros la tonne. A noter que la filiale argentine du groupe français Louis Dreyfus (Louis Dreyfus Commodities SA) figure parmi les exportateurs surtaxés par l’Europe.

Le 22 octobre dernier, les 28 ont approuvé la proposition de la Commission européenne de taxer très fortement les producteurs argentins et indonésiens d’agrocarburants, accusés de dumping et déjà soumis à des taxes provisoires sur le Vieux continent.

En toute logique, l’Argentine devrait porter plainte devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC), comme elle l’a annoncé fin octobre.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus