L’UE souhaite un accord sur le paquet Climat et énergie en avril 2009

Le 25 janvier 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La Slovénie et ses successeurs à la présidence de l'UE – France, République tchèque et Suède – se sont mis d'accord jeudi 24 janvier pour adopter le paquet Climat et énergie en avril 2009. La date tombe deux mois avant les élections européennes. Le but de la manoeuvre est de ne pas freiner l'avancée du dossier climatique dans l'attente d'une nouvelle Commission, ou de l'installation d'eurodéputés fraîchement élus.

En décembre 2009, l'UE accueillera sur son territoire, à Copenhague (Danemark), la conférence sur le changement climatique. Si tout va bien, un traité post-Kyoto devrait être adopté à ce moment-là par la communauté internationale. Si le «paquet» n'était pas adopté à temps par les 27, l'UE aurait du mal à continuer de s'affirmer comme leader dans la lutte contre le réchauffement global et à militer pour un accord international ambitieux.

Pour cela, il faut impérativement que le paquet Climat et énergie soit adopté en première lecture par les 27 Etats membres. La secrétaire d'Etat à l'écologie française, Nathalie Kosciusko-Morizet, a même souhaité «parvenir à un accord cette année, pendant la présidence française de l'UE.» A voir les réactions des industriels et des gouvernements que suscite ce paquet , cela ne sera pas facile.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus