L’UE s’intéresse à la gestion de l’eau en Afrique

Le 15 février 2006 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le 13e congrès de l’Association africaine de l’Eau (AAE) vient d’ouvrir ses portes à Alger. A cette occasion, le délégué de l’Union européenne (UE), Wiepke Van Der Goot, a souligné que l’Europe était prête à financer davantage de projets liés à l’eau potable en Afrique. «L'UE a mis à la disposition des pays d'Afrique-Caraïbes-Pacifique (ACP) 500 millions d'euros pour le financement des projets de facilitation d'eau, dont 230 millions ont déjà été consommés dans 97 projets», a affirmé Wiepke Van Der Goot. Ces 97 projets auraient ainsi permis à 10 millions de personnes d’accéder à l’eau dans les 78 pays ACP. En 2005, la demande de financement dans la région ACP était estimée à 800. Pour 2006, l’Union prévoit de lancer un nouvel appel à compétition afin de retenir les meilleurs projets en matière d’assainissement et d’alimentation en eau des populations. Le congrès de l’AAE, qui se tient cette année du 13 au 16 février, a pour thème: «Eau et assainissement: quelles stratégies pour les défis du millenium?». Les objectifs de développement du millenium (ODM) engagent tous les pays, à l’horizon 2015, à réduire de moitié la proportion des populations dépourvues d’accès à l’eau potable et à l’assainissement.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus