L’UE pourrait intégrer l’AELE dans son marché de quotas

Le 09 novembre 2006 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
L'Union européenne est prête à ouvrir son marché des quotas aux pays de l'Association européenne de libre-échange (AELE), c’est-à-dire l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse, a indiqué, mardi 7 novembre, le ministre finlandais chargé des finances Eero Heinäluoma, dont le pays préside l'UE. «Nous soutenons pleinement l'extension de notre système aux pays de l'AELE», a-t-il déclaré lors de la conférence de presse finale de la réunion des ministres européens chargés des finances à Bruxelles. La décision formelle d'intégrer ces nouveaux pays dans la bourse sera prise à l'occasion d'une autre réunion, a précisé le ministre finlandais.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus