L’UE fait un nouveau pas vers le gel des quotas d’émissions

Le 08 novembre 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Si elle est validée, cette mesure ne devrait pas faire beaucoup monter le prix du CO2 européen.
Si elle est validée, cette mesure ne devrait pas faire beaucoup monter le prix du CO2 européen.
DR

Le Comité des représentants permanents (Coreper) a autorisé, ce 8 novembre, la présidence lituanienne de l’Union européenne à engager un trilogue avec le Parlement européen et la Commission pour tenter de redresser le marché européen du carbone. Seuls les représentants polonais et chypriote ont voté contre.

Au cœur de cette négociation, le gel de l’allocation de 900 millions de quotas d’émission de gaz à effet de serre. Si elle est acceptée par les trois parties, cette mesure, qui a déjà fait l’objet de nombreux débats au sein du Parlement européen, devrait permettre, en créant un soupçon de rareté, de faire remonter un peu les cours desdits quotas d’émission.

L’optimisme est désormais de mise à Bruxelles. Selon Isaac Valero-Ladron, porte-parole de la commissaire à l’action climatique, une décision favorable définitive pourrait intervenir au cours des deux prochaines semaines, en plein sommet climatique mondial de Varsovie.

Cet après-midi, le quota cotait 4,76 euros sur le marché britannique Ice. Bien loin, tout de même de la trentaine d’euros, niveau minimal pour inciter les industriels à réduire physiquement leurs émissions.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus