L’UE et la FAO aident l’ex-URSS à éliminer ses vieux pesticides

Le 12 avril 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La FAO récupère les stocks de pesticides périmés
La FAO récupère les stocks de pesticides périmés

L'organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a annoncé jeudi 12 avril la signature d’un accord avec l'Union européenne (UE) pour aider 12 pays de l'ex-URSS à éliminer et gérer leurs vastes stocks de pesticides périmés ; des réserves estimées à environ 200.000 tonnes, soit environ la moitié des stocks mondiaux.

Au cours des quatre prochaines années, l'Union européenne et la FAO investiront sept millions d'euros pour aider l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Fédération de Russie, la Géorgie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, la Moldavie, l’Ouzbékistan, le Tadjikistan, le Turkménistan et l’Ukraine - à gérer les pesticides périmés et à atténuer les risques que représentent les stocks existants, indique un communiqué de  la FAO.

«Ces pesticides conservés dans des dizaines de milliers de sites non protégés (...) constituent une grave menace pour la santé publique et pour l'environnement», précise l’organisation.

L'UE contribue à cette initiative à hauteur de 6 millions d'euros, tandis que la FAO, chargée de son exécution, a également alloué 1 million d'euros.

Si le programme prévoit l'élimination de ces réserves, la priorité va au renforcement des capacités de réduction des risques liés aux pesticides agricoles en évitant également l'accumulation de nouveaux stocks. L’agence onusienne envisage d’agir en mettant en place de processus d'homologation des pesticides, en promouvant des alternatives aux produits chimiques les plus dangereux, et en mettant au point des stratégies de communication visant à sensibiliser davantage les agriculteurs et le public, précise la FAO.

Dans le cadre de cette initiative, la FAO et l'UE travaillent avec des partenaires tels que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ou des ONG comme Green Cross international et  la «International HCH and Pesticide Association» (IHPA), ainsi que le secteur privé.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus