L’ozone empêcherait les plantes de capter le CO2

Le 27 juillet 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Un article publié dans Nature le 26 juillet montre que «les forêts pourraient voir leur efficacité comme "puits", ou réservoirs naturels, de carbone très réduite par la concentration excessive d'ozone (O3) dans les basses couches de l'atmosphère en raison de la pollution».  En effet, l'ozone aurait un effet négatif sur la pousse des plantes. Il entraînerait une diminution du taux de photosynthèse et donc de la quantité de CO2 absorbée. Selon les auteurs, une «augmentation de concentration de l'un ou l'autre de ces gaz conduit à une fermeture des stomates (1), ce qui peut limiter l'absorption de l'autre gaz». «L'impact potentiel d'une élévation future de la présence d'ozone (dans la basse atmosphère) sur la capacité de nombreux écosystèmes à piéger le carbone est important», soulignent-ils ainsi.

(1) organes notamment présents sur les feuilles qui sont le siège des échanges gazeux entre la plante et l'air ambiant





 




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus