L’opération de sponsoring de la COP 21

Le 27 mai 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Opération communication pour boucler le financement de la COP21
Opération communication pour boucler le financement de la COP21

Le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius a présenté à la presse, ce 27 mai, les 20 premières entreprises mécènes de la COP 21. Objectif: le coût de la conférence (environ 187 millions d’euros) devra être financé par les entreprises à hauteur de 20%.

Une fois n’est pas coutume, c’est à une opération de communication que s’est livré, ce 27 mai, le ministre en charge de la préparation de la COP 21. «Nous voulons que cet événement ne soit pas seulement une COP des gouvernements mais aussi une COP des solutions, en y associant les entreprises du monde entier. C’est d’ailleurs pourquoi s’est déroulé le Business and Climate summit la semaine dernière», a lancé Laurent Fabius.

Alors que les logos d’une vingtaine de grandes entreprises défilaient sur les écrans, le ministre des affaires étrangères a expliqué que «la conférence se devait d’avoir un haut niveau environnemental». Selon Pierre-Henri Guignard, secrétaire général chargé de la préparation et de l’organisation de la COP 21, «le gouvernement vise la certification ISO 20121, obtenue par Londres pour l’organisation des Jeux olympiques en 2012». Publiée en juin 2012, cette récente certification s’applique à toute structure ou personne organisant des événements de toute nature, qui s’engage dans un plan d’action à maîtriser l’impact social, économique et environnemental de l’événement. 

Un budget de 187 millions d’euros

Si Air France, Axa, la Caisse des dépôts, EDF, Engie (ex-GDF), La Poste, ERDF et Suez Environnement[1] sont invitées à améliorer la performance environnementale de l’événement («en augmentant sa performance énergétique, en favorisant les transports durables ou en prenant en charge sa compensation carbone»…), elles sont surtout invitées à mettre la main au portefeuille.

Au total, «la prochaine conférence internationale sur le climat coûtera 187 M€, répartis sur les budgets 2015 et 2016», a précisé Laurent Fabius. Pour réduire la facture du contribuable, le gouvernement mise sur une participation des entreprises à hauteur de 20% du coût total. Il va donc falloir trouver d’autres mécènes puisque les 20 premières entreprises couvrent seulement 10% de la facture.

Tous sponsors!

Pour être sponsor de l’événement qui doit accueillir 40.000 délégués nationaux pendant 15 jours, le gouvernement s’avère peu regardant. «Aucune entreprise n’est exclue a priori. Ces partenariats sont le fruit d’un dialogue déjà entrepris dans le cadre du pacte mondial Global Compact et de l’Agenda des solutions de la COP 21», explique Pierre-Henri Guignard. Comprendre: le choix de l’entreprise et le montant versé ne répondent à aucun critère particulier. En retour, ces entreprises bénéficieront d’une vitrine privilégiée en tant que «partenaires officiels de la COP 21». Leurs contributions pourront par ailleurs être défiscalisées à hauteur de 60%.

«L’hypocrisie du gouvernement»

Dans un communiqué commun, plusieurs ONG dont les Amis de la Terre ou le Corporate Europe Observatory (CEO) dénoncent «l’hypocrisie du gouvernement». «La majorité des entreprises choisies émettent massivement des gaz à effet de serre responsables du changement climatique, comme EDF et Engie, et les émissions issues de leurs centrales à charbon représentent la moitié des émissions annuelles de la France», écrivent-elles.

L’ONG Oxfam, qui a publié le 19 mai[2] un rapport montrant que les entreprises EDF et Engie détenaient à elles deux 46 centrales à charbon à travers le monde, pointe la même défaillance de responsabilité. «L’Etat, qui est actionnaire de ces entreprises, doit s’opposer à la construction de toute nouvelle centrale et soutenir le retrait des projets existants», écrit l’ONG. Pour l’heure, EDF et Engie sont partenaires officiels de la COP 21.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus