L’ONU et l’OCDE se mobilisent dans le domaine de l’eau

Le 02 août 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Conscientes que la communauté internationale n'est pas à la hauteur des objectifs du millénaire pour le développement (OMD), les Nations unies et l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ont signé, le 11 juillet à Paris, une «déclaration commune». L'objectif: améliorer l'accès à l'eau potable et à un assainissement satisfaisant dans le monde. Rappelons que deux des OMD sont de réduire de moitié, entre 2000 et 2015, le pourcentage de la population qui n'a pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau potable et à un assainissement correct. Mais en 6 ans, la situation ne s'est guère améliorée, voire s'est dégradée dans certaines parties du monde. Actuellement, 1 milliard de personnes dans le monde n'ont pas accès à l'eau potable, et le nombre atteint 2,6 milliards dans le cas de l'assainissement.

L'OCDE a décidé de s'impliquer davantage dans la réalisation du programme onusien. Pour cela, l'organisation devra donner des outils permettant d'améliorer l'efficacité de l'aide, de partager les pratiques optimales en matière de tarification de l'eau, mais aussi, bien sûr, d'augmenter le financement de ce secteur. En 2003, un rapport avait montré que pour atteindre les OMD, il faudrait doubler les investissements dans les services de l'eau par rapport au niveau atteint cette même année, soit 15 milliards de dollars.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus