L’ONU annonce la fin de l’endosulfan pour 2012

Le 04 mai 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Au cours de la Conférence des Parties de la convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants (POP), qui s’est tenue à Genève du 25 au 29 avril, il a été décidé d’interdire d’ici 2012 l’endosulfan, un pesticide (insecticide) de la famille des organochlorés. 
 
Cela faisait plusieurs années que les experts de l’Organisation des Nations unies (ONU) demandaient l’abandon de ce produit neurotoxique susceptible d’attaquer le système nerveux (perturbateur endocrinien), le foie, les reins et la fertilité aussi bien des humains que des animaux (dans le JDLE).
 
Les représentants de 127 gouvernements ont donc accepté d’inscrire l’endosulfan à l’annexe A de la convention de Stockholm sur les POP, avec des exemptions spécifiques (1). L’amendement entrera en vigueur dans un an, il s’agira du 22e POP listé dans cette annexe.
 
Si 63 pays ont déjà interdit l'endosulfan (notamment les pays membres de l’UE et récemment l’Australie), il était jusqu’à présent très largement utilisé dans le monde (surtout vendu aux pays en développement) pour la culture des fruits, des légumes, des oléagineux, du thé, mais aussi du coton (dans le JDLE).
 
Il faudra donc penser à la manière de remplacer ce produit. «La conférence a reconnu que des supports financiers et techniques étaient nécessaires pour faciliter le remplacement de l’endosulfan dans les pays en développement», a déclaré Achim Steiner, directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l'environnement (Pnue) et sous-secrétaire général des Nations unies dans un communiqué.
 
Pour Jim Willis, le nouveau secrétaire exécutif des conventions de Bâle, de Stockholm et de Rotterdam, la synergie entre les conventions sur les produits chimiques est indispensable pour relever le défi.


(1) Les membres de la convention qui le souhaitent peuvent décider d’étendre la période de retrait du pesticide à 5 ans, mais seulement pour un nombre limité d’utilisations.
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus