L’ONU a adopté une résolution en faveur d’un traité de la haute mer

Le 03 juin 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les prises en haute mer représentent 12% des prises mondiales
Les prises en haute mer représentent 12% des prises mondiales

L’Assemblée générale des Nations unies a adopté, ce 3 juin, une résolution en faveur d’un traité contraignant pour protéger la biodiversité marine en haute mer.

 

Cette résolution souligne «la nécessité d’un régime mondial d’ensemble afin de mieux traiter la question de la conservation et de l’exploitation durable de la biodiversité marine en haute mer».

Ce vote représente un moment historique pour les eaux situées au-delà des juridictions nationales, alors que seuls les fonds marins sont protégés par la convention de Montego Bay. «Le lancement des négociations marque le début d’une nouvelle ère pour la préservation des océans», commente Elizabeth Wilson, directrice des politiques marines internationales pour l’ONG Pew.

«La haute mer représente la moitié de notre planète. Elle est pourtant restée sans protections ni loi pendant trop longtemps. Il est plus qu’urgent de créer un réseau mondial d’aires marines pour ramener la vie dans les océans. Et ce nouveau traité doit y parvenir», appelle de ses vœux Sofia Tsenikli de Greenpeace.

Le premier pas de ce processus avait été officiellement fait le 23 janvier dernier, à l’issue de trois jours de négociations au siège des Nations unies à New York. Selon le WWF, la première conférence de négociation du traité pourrait se tenir en 2018.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus