L’Ontario veut réduire l’impact des déchets sur le climat

Le 02 juin 2016 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Quand les décharges plombent le climat
Quand les décharges plombent le climat

L’Ontario vient de légiférer en faveur de l’économie circulaire pour lutter contre les changements climatiques et créer de l’emploi, selon un communiqué du ministère de l’environnement publié le 1er juin.

Avec une hausse de 25% de ses émissions de gaz à effet de serre issues des déchets entre 1990 et 2012, la province la plus peuplée du Canada (13,5 millions d’habitants) se devait d’agir. Un début de réponse a été apporté avec la nouvelle loi, adoptée le 1er juin, sur la récupération des ressources et l’économie circulaire.

Chaque année, les décharges ontariennes accueillent plus de 8 millions de tonnes de déchets. Pour réduire ce gâchis, Ottawa veut réduire l’utilisation des ressources, maximiser la durée de vie des matériaux, moderniser les process de recyclage…

A cette occasion, l’organisme chargé du traitement des déchets (Waste Diversion Ontario) est rebaptisé Office de la productivité et de la récupération des ressources. Tout un symbole.

Sur le plan climatique, la province veut réduire ses émissions de GES de 15% en 2020, de 37% en 2030 et de 80% en 2050[1].



[1] Par rapport à 1990

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus