L’Ontario torpille l’éolien lacustre

Le 14 février 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Alors que se multiplient les projets sur les rives américaines des Grands lacs, la province canadienne a décidé de stopper toute implantation d’éoliennes. Dans un communiqué publié jeudi 10 février, Ottawa indique qu’elle n’acceptera aucun projet de parcs éoliens sur ses rives ou au large. «Et les demandes déjà présentées seront suspendues.»

 

Les développeurs de 5 parcs (dont un de 300 MW !) vont devoir plier bagage. En contrepartie, le gouvernement ontarien a promis de les dédommager.

 

Pour justifier sa décision, la région anglophone avance que les impacts environnementaux des parcs éoliens lacustres sont trop mal connus. «Le parc éolien aménagé récemment dans le lac Vanern, en Suède, dans le cadre d'un projet-pilote, est l'un des rares parcs éoliens en eau douce dans le monde. Un projet de ce genre a été proposé dans l'Etat de l'Ohio. L'Ontario va suivre ces projets et examiner les données scientifiques qui en résulteront.»



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus