L’Ontario rejoint le marché carbone WCI

Le 14 avril 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Kathleen Wynne, PM ontarienne, n'a pas encore fixé précisément la contrainte carbone régionale.
Kathleen Wynne, PM ontarienne, n'a pas encore fixé précisément la contrainte carbone régionale.
DR

Comme prévu, l’Ontario rejoint le second (par ordre d’apparition) marché nord-américain du carbone. Lundi 13 avril, au cours d’un voyage officiel à Montréal, la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, a confirmé que la première province canadienne allait rejoindre le «plus vaste marché du carbone en Amérique du Nord, auquel le Québec et la Californie participent déjà».

Créé en 2010 par le gouverneur de Californie d’alors, Arnold Schwarzenegger, la Western Climate Initiative (WCI) régule les émissions de 7 familles de gaz à effet de serre[1] des installations industrielles émettant plus de 25.0000 tonnes équivalent CO2 par an.

-15% en 15 ans

Le but de ce marché de quotas est d’abaisser de 15% les rejets de GES de ses participants entre 2005 et 2020. Au total, moins de 600 Mt de GES sont ainsi régulées. La WCI est donc trois fois plus petite que le marché européen de quotas d’émission (ETS).

Pour autant, il faut se féliciter du ralliement ontarien à la contrainte carbone. Il intervient au moment où le gouvernement fédéral tergiverse à publier ses promesses climatiques (INDC). Aux dernières nouvelles, elles pourraient n’être rendues publiques qu’au mois de septembre.

Le Canada est l’un des rares pays où cohabitent avec succès marché et taxe carbone. Membre observateur de la WCI, la Colombie britannique lui a pourtant préféré une taxe, qui rapporte au trésor public local tout en réduisant l’empreinte climatique de la province.



[1] Gaz carbonique, méthane, protoxyde d’azote, NF3, SF6, HFC, PFC.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus