L’Oncle Sam émet moins de CO2

Le 07 mai 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Du jamais vu ! L’an passé, les émissions américaines de CO2 ont chuté de 405 millions de tonnes (presque les émissions françaises) : une baisse de 7 %. Cela peut paraître modeste, mais jamais, depuis 60 ans que des statistiques énergétiques sont réalisées outre-Atlantique, on avait observé une telle évolution. A titre de comparaison, les rejets carbonés ont baissé de 0,9 % par an au cours des 10 dernières années.

La contraction économique (le PNB a reculé de 2,4 %) est, pour une bonne part, à l’origine de ce bon résultat. Mais ce n’est pas tout.
L’ Energy Information Agency (le service de statistiques du ministère de l’énergie) souligne également que l’économie US a accru de façon importante « son intensité énergétique et son intensité carbone ». Un euphémisme pour expliquer la baisse des activités de l’industrie énergivore (- 9,9 %), notamment les secteurs métallurgiques, et des transports terrestres (-3,2 %). Cela étant, le secteur électrique a lui aussi réduit ses émissions. L’intensité carbone des électriciens s’est améliorée de 4,6 %. Cette performance s’explique par le fait que de nombreuses centrales électriques thermiques ont délaissé le charbon pour le gaz naturel. Normal : entre 2008 et 2009, le prix du charbon vapeur progressait de 6,8 %, quand celui du gaz naturel chutait de 48 %.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus