L’Omi d’accord pour une réduction des émissions de CO2 des navires

Le 23 juillet 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un communiqué publié mercredi 22 juillet, l’Organisation maritime internationale (Omi) fait savoir qu’elle est d’accord pour proposer des réductions des émissions de GES pour les navires. La décision a été prise à l’occasion de la 59e session du comité de la protection du milieu marin (MEPC en anglais) et comprend deux volets: l’amélioration de l’efficacité énergétique des navires, et la définition d’indices opérationnels de rejets de CO2 et d’indicateurs de consommation de carburant.

Le MEPC rapportera ces mesures lors de la conférence de Copenhague chargée d’examiner un instrument pour succéder au protocole de Kyoto.

Jusqu’ici exclus du protocole de Kyoto, les navires engagés dans le commerce international ont pourtant contribué à hauteur de 2,7% aux émissions mondiales de GES, d’après la dernière étude réalisée par l’Omi. «En l'absence de politiques globales de contrôle des émissions de gaz à effet de serre du transport maritime international, les émissions augmenteront entre 150 et 250% d'ici 2050 en raison de la poursuite de la croissance attendue dans le commerce maritime international», affirment les auteurs de l’étude.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus