L'océan s'est réchauffé plus que prévu

Le 06 octobre 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Thermographie du Pacifique.
Thermographie du Pacifique.
Nasa

L’élévation du niveau de la mer a de quoi effrayer. A en croire le dernier rapport du Giec[1], les océans montent en moyenne de 2,8 millimètres par an. Un phénomène imputable à la fonte des glaces terrestres et à la dilatation thermique de l’eau: deux fruits du réchauffement des mers. Rien d’étonnant à cela, l’océan absorbe environ 90% de l’énergie du réchauffement climatique.

Sous-estimation

Dans un article publié dimanche 5 octobre dans Nature Climate Change, des océanographes américains estiment que l’on sous-estime, depuis des décennies, le réchauffement des couches superficielles de l’océan. Ce qui pourrait fausser les calculs sur la montée des eaux.

L’équipe, dirigée par Paul Durack (laboratoire national Lawrence Livermore), a comparé les relevés de température de l’eau, les données altimétriques de l’océan, réalisées par satellites, aux résultats donnés par les modèles informatiques.

700 premiers mètres

Résultat: le réchauffement de la température régnant dans les 700 premiers mètres de la colonne d’eau a été grandement sous-estimé entre 1970 et 2004. En partie par manque de données dans l’hémisphère sud. Ce manque de précision a biaisé de 48 à 166% les résultats pour l’hémisphère austral et de 24% à 55% les résultats globaux, estiment les chercheurs.



[1] Giec: Groupe international d’experts sur l’évolution du climat

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus