L'Occitanie veut investir 150 millions d'euros dans l'hydrogène

Le 26 juin 2019 par Victor Miget
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Demain, les utilitaires à hydrogène sillonneront les routes d'Occitanie.
Demain, les utilitaires à hydrogène sillonneront les routes d'Occitanie.
DR

 

La présidente de la région, Carole Delga (PS), mettra au vote, jeudi 27 juin, son ambitieux plan «hydrogène vert». Une première française.

Faire de l’Occitanie le leader de l'hydrogène vert en France. C’est l’objectif de la présidente de la région. L’exécutif régional propose  d’engager 150 millions d'euros pour développer les premières infrastructures. D'ici à 2030, Carole Delga table sur 1 milliard d'euros d'investissement. On est loin des 100 M€ du plan hydrogène, présenté l’an passé, par Nicolas Hulot.

La production décarbonée de ce vecteur énergétique s'appuiera sur les énergies renouvelables locales, et notamment l’hydroélectricité.

De l'hydrogène vert pour les aéroports ...

L'hydrogène apparaît de plus en plus comme une alternative aux carburants fossiles dans le secteur des transports. Et ça, l'Occitanie l'a bien compris. Dans cette optique, elle participe au projet HyPort, lauréat de l’appel d’offres «Territoire d’hydrogène».

Cette société, créée en collaboration avec Engie, produira et distribuera, dès 2020, de l’hydrogène décarboné à quelques dizaines de véhicules circulant sur les plateformes aéroportuaires de Toulouse et de Tarbes.

... ET POUR Les trains

La région prévoir de rouvrir la ligne ferroviaire Montréjeau – Luchon, fermée en 2014, en mettant en service un TER à hydrogène. Un protocole de commande pour trois rames Régiolis a été signé avec le groupe Alstom. Montant: 33 millions d'euros. Premiers tours de roues prévus en 2022.

Carole Delga veut aussi inciter entreprises et collectivités locales à acquérir des véhicules à motorisation hydrogène: 25 millions d'euros d’aides devraient susciter quelques vocations.

La région tente de rendre éligible l’achat d’un véhicule hydrogène professionnel à l'éco-chèque Mobilité. Via le programme européen «MIE Transports Blending Facility», l'Occitanie entend développer les points de distribution d’hydrogène pour les véhicules lourds.

Si le plan Delga est appliqué comme prévu, la région pourrait compter, en 2030, 3.250 véhicules à pile à combustible, deux usines de production d’hydrogène et une cinquantaine de stations de distribution.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus