L’Italie pourra massivement soutenir biométhane et agrocarburants

Le 01 mars 2018 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
La fin de l'essence n'est pas pour demain.
La fin de l'essence n'est pas pour demain.
VLDT

 

La Commission européenne autorise l’Italie à subventionner massivement la production et distribution de biocarburants avancés.

L’Italie prévoit de consacrer 4,7 milliards d’euros entre 2018 et 2022 pour soutenir la production et la distribution d’agrocarburants de deuxième et de troisième génération, fabriqués à partir de résidus agricoles, algues, sans concurrence avec les productions alimentaires. 

Dans le cadre du régime italien, les producteurs de biométhane et de biocarburants avancés reçoivent une prime qui leur permet de compenser ces coûts plus élevés et de rivaliser avec les combustibles fossiles dans le secteur des transports.

prime réexaminé chaque année

Cette prime, explique la Commission, peut être revue à la hausse si les producteurs consentent également à des investissements visant à améliorer la distribution et la liquéfaction de biométhane avancé. Le montant de la prime sera réexaminé chaque année au regard des coûts de production.

Rome encouragera aussi les agriculteurs à produire du biocarburant et du biométhane à partir d'effluents d'élevage et d'autres résidus générés par leurs activités agricoles, et à les utiliser à leur tour pour alimenter leurs machines et véhicules agricoles.

les distributeurs passeront à la caisse

Le régime sera financé par les distributeurs de carburants, que la loi oblige à inclure un certain pourcentage de biocarburants et de biométhane avancés dans leurs mélanges de carburants.

La Commission a conclu que la mesure en question aiderait l'Italie à atteindre les objectifs ‘renouvelables’ qu'elle s'est fixés à l'horizon 2020 en ce qui concerne l'utilisation des énergies renouvelables dans les transports, à lutter contre le changement climatique et à remplacer les combustibles fossiles dans le secteur des transports, tout en limitant les distorsions de concurrence.



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus