L'Islande reprend la chasse commerciale à la baleine

Le 18 octobre 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon l'AFP, l'Islande va reprendre la chasse à la baleine dans un but commercial, 16 ans après l'avoir arrêtée, une décision que ce pays nordique juge légale et sans conséquence pour la survie de l'espèce. Le gouvernement islandais, membre de la Commission baleinière internationale (CBI), a annoncé, mardi 17 octobre, dans un communiqué que la chasse de ce mammifère marin allait reprendre à des fins d'exportation sans toutefois ni préciser la date, ni les pays destinataires.



L'Islande rejoint ainsi la Norvège, seul pays qui pratiquait déjà la chasse commerciale et le Japon, qui affirme pour sa part se livrer à cette chasse «au nom de la science», ce qu'autorise la CBI. Le gouvernement islandais avait décidé d'arrêter la chasse commerciale et scientifique en 1990 mais, depuis 2003, il menait un «programme scientifique» de chasse à la baleine. 

La chasse commerciale sera limitée à quelques dizaines de prises par an. «Le quota sera de 30 petits rorquals (ou baleine de Minke, une des plus petites baleines) et de 9 rorquals communs dans les eaux islandaises pour un an», a déclaré à l'AFP Björn Brinjolfsson, porte-parole du ministère de la pêche. Ce quota couvre la période de pêche de septembre 2006 au 31 août 2007.

Greenpeace a immédiatement réagi, en déclarant: «L'Islande a sans doute un marché plus florissant à développer aujourd'hui avec l'observation touristique des baleines et l'étude de ces espèces plutôt qu'à les chasser, et détruire son image de marque, a déclaré Aurèle Clémencin, chargé de campagne océans pour Greenpeace France, c'est d'autant plus inacceptable que la chasse commerciale reste illégale en vertu du moratoire adopté en 1986 par la CBI.»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus