L'IRSN et l'environnement

Le 25 avril 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) vient de sortir un rapport de synthèse sur la protection de l'environnement liée à l'exposition des radionucléides. Jusqu'ici, «aucune preuve n'a encore été apportée quant à un éventuel effet sur les écosystèmes de l'exposition aux radionucléides en situation de fonctionnement normal des installations mettant en oeuvre des substances radioactives.» Les auteurs du rapport ne concluent pourtant pas au risque zéro, l'absence de données pouvant s'expliquer par un manque de recul ou à une stratégie de surveillance non adaptée.

Le rapport met en avant diverses lacunes dans l'état des connaissances actuelles, à commencer par les processus d'accumulation des radionucléides dans l'air, l'eau, les sols et les sédiments, la faune et la flore, les effets induits par des expositions internes chroniques à faible niveau dues à des émetteurs alpha ou bêta, et la propagation de ces effets de l'individu à la population, aux communautés et aux écosystèmes.

Pour établir des connaissances scientifiques précises dans ces domaines, l'IRSN participe au programme européen Erica et à des travaux internationaux conduits par la Commission internationale de protection radiologique (CIPR), l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et le comité scientifique des Nation unies sur les effets des rayonnements atomiques (Unscear).




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus