L’Irlande pourrait ne pas atteindre son objectif européen

Le 20 juillet 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L’Irlande serait bien partie pour rater son objectif de 13,2% d’électricité à partir des renouvelables d’ici
à 2010, selon des sources concordantes du secteur énergétique.

Plusieurs acteurs des ENRirlandaises estiment en effet que le gouvernement ne les aide pas vraiment. Alors qu’en 2003, seulement 4,3% du courant provenait des ENR, la profession attend toujours des mesures d’incitation fiscale ou une plus grande implication. Ainsi, alors que le pays pourrait techniquement brûler plus de tourbe et installer plus de centrales à partir de ce combustible, le manque de volonté politique conduit à rendre non rentables ces équipements, signale JoeO'Carroll, responsable de l’exploitation du National Council for Forest Research and Development (Coford). Il juge notamment que le choix de ne brûler que de la tourbe plutôt qu’un mix avec de la biomasse autre permettrait d’abaisser les coûts. Et ce n’est pas le seul secteur des ENR touché, puisque les exploitant solaires et le petit éolien ne peuvent vendre leur production à l’électricien national ESB, rendant plus difficile les projets. Le Department of Communications, Marine and Natural Resources, le ministère de tutelle des ENRirlandaises, ne partage pas cet avis pessimiste, mais concède qu’il reste beaucoup à faire pour intégrer ces technologies dans le marché électrique du pays...


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus