- 

L’Irlande peine à protéger ses moules

Le 21 mars 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La moule irlandaise géante
La moule irlandaise géante

L’Irlande a manqué de peu de se voir infliger une amende colossale de 10 millions d’euros par l’Union européenne. Au motif que le pays manque d’entrain pour mettre en place un plan de protection de l’habitat de ses moules géantes (Modiolus modiolus).

Dans la baie de Strangford Lough, en Irlande du Nord, la population de moules géantes est menacée par la dégradation des rochers et des fonds. Cette anse de 150 kilomètres carrés a beau avoir le statut de zone d’intérêt scientifique, faire partie du réseau Natura 2000 et être une réserve marine, cela n’empêche pas ces mollusques de souffrir de la pêche et des pollutions.

En 2006 déjà, l’UE avait demandé à l’Irlande de mettre en œuvre un plan de protection des moules, sous la menace d’une amende de 8 millions de livres (environ 10 millions d’euros).

Malheureusement, les actes n’ont pas suivi et en novembre dernier, une association de protection de l’environnement, Ulster Wildlife Trust, a déposé pour la seconde fois une plainte contre le gouvernement irlandais auprès de la Commission européenne.

Les ministères irlandais de l’agriculture et de l’environnement ont donc jusqu’à mai pour apporter une réponse convaincante à l’Europe, faute de quoi les contribuables pourraient devoir payer l’amende, assortie de pénalités de retard, après la date limite, de plusieurs dizaines de milliers d’euros par jour.

«Nous espérons que les poursuites de la Commission européenne vont forcer notre gouvernement à prendre son rôle de protection de l’environnement au sérieux et permettre une bonne gestion de la baie de Strangford Lough», a déclaré Heather Thompson, directrice de l’Ulster Wildlife Trust.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus