L'IPad, "un gadget nuisible" selon les Amis de la Terre

Le 28 mai 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le communiqué des Amis de la Terre apporte une note dissonante au concert de louanges accompagnant le lancement de l’iPad, le nouveau produit phare d’Apple, aujourd’hui en France.

 

Selon l’ONG, la nouvelle tablette numérique du géant technologique « résume à lui seul l'effroyable gaspillage en cours de matières premières, et notamment de « terres rares », un ensemble d’éléments métalliques nécessaires à nombre d’applications informatiques ». En outre, selon l’association, « plus de 95 % de la production mondiale de ces éléments est extraite des mines chinoises, dans des conditions environnementales et sociales désastreuses ».

 

Autre motif d’accusation, la courte durée de vie du produit. « L’iPad, emblématique de notre société du gaspillage, est programmé pour devenir très rapidement obsolète (…). Sa durée de vie sera au final celle de sa batterie, qui pour l'iPhone se révèle être de deux ans.»  Cet été, les Amis de la Terre publieront d’ailleurs une étude sur l’obsolescence « programmée »  des produits électriques et électroniques.

 

Dans la présentation technique de son produit sur internet, Apple met toutefois en avant plusieurs caractéristiques  visant à réduire son impact écologique: un verre sans arsenic, l’absence de retardateurs de flamme bromés et de PVC, un écran LCD sans mercure ainsi qu’un boîtier en verre et aluminium recyclable.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus