L’INRS veut améliorer la circulation dans l’entreprise

Le 18 mai 2007 par Bérangère Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS) a mis en ligne sur son site une nouvelle brochure sur l'organisation de la circulation et des flux dans l'entreprise. L'objectif de cette «aide méthodologique» est de rationaliser l'organisation des flux, de manière à assurer la performance industrielle de l'entreprise. L'INRS entend ainsi proposer une démarche pour que l'entreprise évite les «déplacements trop longs, coûteux en temps, en pénibilité et en risques». Ces éléments ont selon les auteurs de la brochure une «influence directe sur les coûts de fabrication des produits et donc sur la rentabilité de l'entreprise».

D'après les résultats 2003 de la Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), environ 230.000 accidents du travail sont imputables aux circulations à l'intérieur du site de l'entreprise avec un coût de l'ordre de 980 millions d'euros. Les principaux types d'accident sont les heurts des piétons avec les véhicules, les engins et les obstacles fixes, ainsi que les chutes de plain-pied (glissades, dénivelés…).




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus