L'INRS informe sur la surveillance épidémiologique

Le 02 mars 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'Institut national de recherche et de sécurité (INRS) a mis récemment en ligne sur son site un dossier sur "la surveillance épidémiologique en milieu professionnel". Outil d'alerte sur d'éventuels phénomènes médicaux "anormaux", cette surveillance consiste à recueillir des données sur l'activité professionnelle et sur les problèmes de santé des travailleurs afin de mieux les maîtriser.

Mise en place par des professionnels de la santé au travail, la surveillance épidémiologique sert à détecter de manière rapide des pathologies professionnelles, à disposer d'outils pour étudier l'évolution de la santé des employés que ce soit dans le temps ou par catégorie de salariés. Elle permet d'améliorer les stratégies de prévention et de sensibiliser davantage les salariés à la prévention existante. Avec ce système, le médecin du travail dispose, pour les travailleurs d'un site ou d'une activité, d'éléments collectifs qui complètent les informations individuelles. Pour les organismes de prévention, ces données permettent des comparaisons entre entreprises et secteurs d'activité.

Les informations obtenues grâce à la surveillance épidémiologique dépendent des indicateurs retenus comme le nombre de décès, de maladies, d'accidents du travail, des arrêts de travail, des consultations à l'infirmerie, etc. Pour chacun, des seuils de normalité sont établis pour faciliter la perception d'anomalies. Le personnel médical qui met en oeuvre cette surveillance doit aussi réaliser un fichier de tous les salariés de l'entreprise avec un minimum d'informations sur chacun d'entre eux. Ces données sont régulièrement remises à jour en incluant les nouveaux embauchés.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus