L'industrie préparée au retrait du phosphate

Le 30 mars 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les phosphates seront interdits dans les lessives grand public dès le 1er juillet 2007, un événement auquel s'étaient préparées les industries des détergents et des produits d'entretien depuis 10 ans. Un problème demeure: les lessives à destination des professionnels.

Le ministre chargé de l'environnement, Serge Lepeltier, l'a annoncé la semaine dernière, les phosphates seront interdits dans les lessives domestiques au 1er juillet 2007. «Nous ne savons pas encore si le texte sera sous forme d'accord avec l'industrie ou de décret. Le délai paraît acceptable, d'autant plus que depuis 10 ans, nous poursuivons nos efforts pour réduire le phosphate dans les lessives», explique Max Coppolani, président du syndicat des détergents et produits d'entretien.

Les phosphates sont utilisés dans les lessives comme agents anti-calcaires: ils empêchent la formation de dépôts grisâtres sur les vêtements et l'usure de la machine à laver. Selon l'Association française des industriels de la détergence (Afise), seules 4% des lessives en contiennent, soit 10.000 tonnes par an contre 120.000 à la période où ils étaient les plus utilisés. Les phosphates ont été remplacés par des substituts comme les zéolites dans les lessives domestiques qui représentent 99% des lessives.

Les lessives à destination des professionnels (blanchisseries, industriels, hôpitaux, etc.) posent davantage de problèmes: «Les phosphates étaient appropriés pour les systèmes doseurs des machines des professionnels et nous n'avons pas trouvé de produits de substitution. Les utilisateurs vont donc devoir remplacer leurs machines, et c'est donc aux fabricants de travailler», affirme Max Coppolani qui estime qu'il faudra six à sept ans pour mettre en oeuvre une interdiction totale des phosphates dans les lessives à destination des professionnels. Elles contiennent environ autant de phosphates que les lessives utilisées par le grand public, alors qu'elles sont produites en moindre quantité.

Les phosphates sont source de pollution de l'eau et plus particulièrement d'eutrophisation: combinés aux nitrates, ils provoquent des algues vertes qui asphyxient les milieux aquatiques. L'Union des industriels de la fertilisation (Unifa) estime que les fertilisants phosphatés, encore largement utilisés par les agriculteurs, ont représenté 721.000 tonnes en 2004 en France, soit une diminution par deux en 15 ans.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus