L'industrie du recyclage évalue son bilan carbone

Le 25 juin 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon une étude réalisée pour le compte du Bureau international de la récupération et du recyclage (BIR)(1), l'industrie du recyclage a permis d'économiser en 2007 l'équivalent de 1,8% des énergies fossiles consommées dans le monde et d'éviter l'émission de 551 millions de tonnes de CO2.

Le groupe de chercheurs de l'Imperial College de Londres qui a réalisé l'étude a comparé le gain énergétique et les émissions de CO2 évitées de 8 matières premières –aluminium, cuivre, fer, plomb, nickel, fer blanc, zinc et papier– et recyclées.

Sans surprise, le bilan environnemental et énergétique du recyclage de ces 8 matières est positif pour chacune d'entre elles, les gains les plus importants revenant à l'aluminium et au nickel. L'étude devrait être annualisée.



(1) Voir l'article du JDLE «Plaidoyer pour la libéralisation du marché mondial du déchet»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus