L’industrie du mobile compte se mettre au chargeur universel

Le 23 février 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Un petit pas pour les téléphones portables, un grand pas pour l’environnement. Au cours de son congrès mondial qui s’est tenu la semaine dernière à Barcelone (Espagne), l’association mondiale des fabricants de téléphone portable (GSMA) et 17 opérateurs et fabricants (1) ont annoncé, mardi 17 février, la création d’une norme industrielle de chargeur universel de batterie pour les nouveaux téléphones portables.

La fabrication d’un tel chargeur devrait permettre d’éliminer plus de 51.000 tonnes de chargeurs en double –soit autant de déchets. L’industrie du mobile en profitera pour réduire de 50% la consommation des appareils en mode veille.

Ce nouveau chargeur devrait voir le jour en 2012 et être alimenté via un port USB. Tous les nouveaux téléphones devront être compatibles le 1er janvier de cette année. Cette mesure permettra aussi de réduire les émissions de gaz à effet de serre liées au transport des chargeurs ainsi «évités» entre 13,6 à 21,8 millions de tonnes par an.

En février dernier, le Bureau européen de l’environnement (BEE) réclamait déjà en vain à la Commission européenne qu’elle profite de la révision de la directive sur l’éco-conception des produits utilisant de l’énergie (2) pour y intégrer une norme de compatibilité entre les différents chargeurs de batterie (3).

(1) 3 Group, AT&T, KTF, LG, mobilkom austria, Motorola, Nokia, Orange, Qualcomm, Samsung, Sony Ericsson, Telecom Italia, Telefónica, Telenor, Telstra, T-Mobile and Vodafone
(2) Directive 2005/32/CE du Parlement européen et du Conseil, du 6 juillet 2005, établissant un cadre pour la fixation d'exigences en matière d'éco-conception applicables aux produits consommateurs d'énergie
(3) Dans le JDLE «Plus de compatibilité pour moins de déchets»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus