L’Indonésie va annuler des permis de déforestation

Le 19 août 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le moratoire de deux ans sur les permis de déforestation en Indonésie, qui avait été annoncé par le gouvernement le 26 mai dernier (voir JDLE), puis remis en question le 3 juin (voir JDLE), pourrait finalement se poursuivre au-delà de la durée initialement prévue, selon la déclaration d’un officiel indonésien du 18 août.

A l’origine du moratoire, un accord conclu entre le pays et la Norvège pour la préservation des forêts, actuellement menacées par l’industrie du papier et de l’huile de palme, ou encore par les projets d’infrastructures routières. Des aides seront attribuées à l’Indonésie, mais uniquement si de réels progrès sont observés, avait indiqué Hans Brattskar, directeur de l'Initiative internationale sur le climat et les forêts lancée par la Norvège.

Certains permis existants pourraient se voir prochainement annulés, ce qui inquiète les investisseurs industriels. Certaines sociétés de plantation (Astra Agro Lestari) et d’exploitation minière (BHP Billiton) ont d’ores et déjà fait connaître leur opposition au moratoire. Elles craignent des pertes pouvant aller jusqu’à 14 milliards de dollars, par exemple pour des projets miniers. Des compensations, sous forme d’échanges de terrains, sont attendues.

Pour l’instant, le gouvernement n’a pas encore déterminé les surfaces forestières qui tomberaient sous le coup du moratoire, - l’Indonésie en possède 120 millions d’hectares. Une loi sur l’acquisition des terrains ne sera pas approuvée avant l’année prochaine, plus tardivement que prévu.

D’ici là, une instance comme la Banque mondiale serait la bienvenue pour surveiller le milliard de dollars promis par la Norvège une fois que les réductions d’émission auront été prouvées. Cela permettrait, en effet, de réduire les risques de corruption des officiels.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus