L’Indonésie presque «ready» pour Redd +

Le 23 mars 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le système Redd + intéresse les pays forestiers. Interrogé par Reuters, un responsable du ministère indonésien des forêts a confirmé qu’une révision législative était en cours. But de l’opération: toiletter les textes régissant l’exploitation des forêts pour permettre la mise en œuvre du système onusien.

Selon Wandojo Siswanto, ce travail réglementaire devrait être achevé d’ici la fin de l’année. Parallèlement, Jakarta prévoit la création d’une agence dédiée à l’instruction des projets Redd +. Une institution qui ne restera pas inactive très longtemps. Portée par des ONG (Nature Conservancy), des Etats (Australie, Etats-Unis, Norvège) et des banques (Bank of America Merrill Lynch), une douzaine de projets de protection des forêts indonésiennes attendent le feu vert des autorités locales.

Officiellement lancé lors de la conférence de Copenhague, en décembre dernier, le système Redd + vise à rémunérer les pays en développement qui mèneront des politiques de protection de leurs massifs forestiers. En contrepartie, ces pays pourront émettre des crédits carbone, valorisables par les pays qui doivent réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus