L’Indonésie dévoile un peu ses promesses climatiques

Le 02 septembre 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Pour stocker son carbone, l'Indonésie devra protéger sa forêt.
Pour stocker son carbone, l'Indonésie devra protéger sa forêt.
DR

Dans le climat, comme dans les affaires, le nerf de la guerre c’est l’argent. Le gouvernement indonésien l’a bien compris. Ce mercredi 2 septembre, la ministre de l’environnement et de la forêt a annoncé le nouvel objectif de réduction d’émission national.

Selon Siti Nurbaya Bakar, l’INDC qui sera prochainement déposé à l’ONU promettra de réduire de 29% les rejets nationaux de gaz à effet de serre d’ici 2030, par rapport à un scénario tendanciel dont nul ne sait l’année de démarrage.

En septembre 2009, en préparation du sommet de Copenhague, le plus grand archipel du monde avait déjà promis d’abattre ses émissions de 26% d’ici 2020; objectif pouvant être porté à 41% moyennant une aide financière et technique internationale.

Pour alléger son bilan carbone, Djakarta envisage de protéger 13 millions d’hectares de forêt, pour y stocker du carbone. De quoi fortement déplaire aux producteurs locaux de papier et d’huile de palme. Ce ne sera sans doute pas suffisant. Selon un récent rapport de l’Agence internationale de l’énergie, sans effort particulier, les émissions de CO2 indonésiennes pourraient dépasser 800 millions de tonnes par an en 2035, contre 400 Mt en 2011.

L’INDC indonésienne doit officiellement être publiée dans la deuxième quinzaine du mois de septembre.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus