L'inde ouvre la chasse aux braconniers

Le 23 mai 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Licence to kill.
Licence to kill.

Plus fort que l’Afrique du Sud qui embastille longuement les braconniers capturés, l’Etat indien du Maharashtra (ouest) légalise la lutte armée contre les trafiquants d’animaux protégés.

En début de semaine, le ministre local des forêts a indiqué que les autorités ne poursuivraient plus pour crime les gardes-chasse qui blesseraient ou abattraient des braconniers de tigre.

Jusqu’à présent, 160 protecteurs des grands félins ont été déférés devant la justice ou sanctionnés.

Patangrao Kadam a par ailleurs annoncé que les moyens de ses agents allaient être renforcés. Tous seront désormais armés. Ils recevront aussi une centaine de véhicules tous-terrains. Le ministre a enfin confirmé l’existence d’un fond secret, doté de 5 millions de roupies (près de 71.000 euros), destiné à récompenser les informateurs.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus