L’Inde devient le 3e émetteur mondial de CO2

Le 05 octobre 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Alors que son pays est désormais le troisième émetteur de gaz carbonique, le ministre indien en charge de l’environnement a affirmé lundi que la course à la richesse ne pouvait pas se faire au détriment de l’environnement, selon Reuters.

« Nous irons unilatéralement, volontairement vers une croissance faible en carbone. Nous ne pouvons pas avoir une croissance de 8 à 9% du PIB qui soit fortement émettrice de carbone », a expliqué Jairam Ramesh. C’est la première annonce importante qui intervient depuis le début de la conférence des Nations unies sur le climat, qui rassemble les négociateurs de près de 200 gouvernements à Tianjin en Chine du 4 au 9 octobre [voir le JDLE].

Selon les officiels, c’est également la première fois que l’Inde reconnaît avoir dépassé la Russie dans le classement des principaux émetteurs de CO2. « La Chine est numéro un avec 23% des émissions, les Etats-Unis, numéro 2 avec environ 22% et l’Inde numéro 3 avec environ 5% », a affirmé le ministre indien.

Les émissions de l’Inde rapportées au PIB sont encore faibles mais la demande en énergie –issue principalement de carburants fossiles (charbon, gaz)- s’accroît avec le développement de la classe moyenne.

Un rapport sur une économie plus verte, commandé par le premier ministre indien Manmohan Singh en janvier, est attendu pour la fin de l’année.

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus