L’Île-de-France lance son Grenelle de la précarité énergétique

Le 28 février 2017 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Chantal Jouanno la lancé le Grenelle francilien de la précarité énergétique.
Chantal Jouanno la lancé le Grenelle francilien de la précarité énergétique.
DR

A l’initiative du groupe UDI, la région capitale phosphore, avec les parties prenantes, sur une nouvelle stratégie de rénovation des passoires thermiques.

Retour aux sources pour Chantal Jouanno. Dix ans après avoir été l’une des chevilles ouvrières du Grenelle de l’environnement, l’ancienne secrétaire d’Etat à l’écologie renouvelle l’opération. Cette fois, il ne s’agit plus d’encadrer la politique environnementale tricolore, mais de lutter contre les effets sociaux, économiques, sanitaires et environnementaux des passoires thermiques.

Lundi 27 février, la vice-présidente (UDI) de la région a donc lancé le Grenelle régional de la précarité énergétique. «En coordonnant la politique Energie Climat, la région est un acteur central de cette thématique», a expliqué l’ex-présidente de l’Ademe.

863.500 ménages touchés

Et il est vrai que le sujet n’est pas anecdotique dans la plus riche des régions de France. L’Institut de l’aménagement et de l’urbanisme (IAU) estime à 863.500 le nombre de ménages franciliens dont le budget est grevé par le paiement des factures d’énergie. «Environ 671.000 sont des familles modestes, soit 17% des ménages franciliens», précise Lucille Mettetal, chargée d’études à l’IAU.

Sans surprise, ces précaires énergétiques se recrutent principalement dans le nord de la capitale, le département de la Seine-Saint-Denis, de l’Essonne et la marche orientale de la Seine-et-Marne. «Dans ce dernier cas, souligne Lucille Mettetal, il s’agit des coûts de chauffage cumulés à ceux du transport pour aller travailler.»

Conséquences sanitaires

Problème social, la précarité énergétique n’est pas sans effet sanitaire. «Souffrir du froid induit une surmortalité hivernale, notamment par l’accroissement de pathologies cardiovasculaires», rappelle Laurence Hoffmann. Pour compenser l’arrêt du chauffage central, de nombreux Franciliens n’hésitent à pas se chauffer au brasero, s’exposant à de fortes concentrations de monoxyde de carbone, parfois mortelles.

«En 2015, 478 personnes ont ainsi été intoxiquées en Ile-de-France», rappelle l’ingénieure d’études sanitaires à l’Agence régionale de la santé. «Au Royaume-Uni, les autorités estiment qu’investir une livre dans la rénovation thermique du logement réduit de 0,4 £ les dépenses de soins», confirme Philippe Pelletier, président du plan Bâtiment durable.

Sensibiliser les acteurs sociaux

Certificats d’économie d’énergie (CEE), Cite, programme Habiter mieux, soutiens de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) à la rénovation des grands ensembles: les soutiens publics ne manquent, reconnaît Xavier Lemoine, le maire de Montfermeil (93). Ce n’est pas suffisant. Car la détection des précaires énergétiques reste délicate, souligne le vice-président du parti chrétien-démocrate. En cause: la diversité des fichiers à croiser, le manque de sensibilisation des acteurs sociaux, la méconnaissance par les familles des mécanismes de soutien (chèque énergie).

Méconnus, les coups de pouce financiers pèsent déjà sur les finances des collectivités: «L’énergie représente la moitié des aides délivrées par le centre communal d'action sociale», confirme Farida Adlani, maire-adjointe (CD) de Villepinte (93).

Actions dès 2018

Voilà pour le constat. Après avoir constitué une dizaine de groupes de travail, réunissant experts, élus et représentants de la société civile, le conseil régional espère beaucoup de ce mini-Grenelle. «Notre ambition, explique Chantal Jouanno, c’est de conclure les travaux au mois de juillet prochain, de sorte que nous puissions engager des actions dès l’année prochaine.»

D’ores et déjà, plusieurs stratégies fourbissent leurs arguments: les tenants des opérations exemplaires, les apôtres de la massification et les promoteurs des opérations de rénovation ciblées.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus