L’Ile-de-France finit d’évaluer le risque d'inondations

Le 17 décembre 2004 par Loïc Chauveau
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les plans de prévention des risques d'inondations de la région Ile-de-France sont en cours de finalisation. Les classements de zones non constructibles ont provoqué des recours devant les tribunaux.

Le risque d'inondations est le plus redouté des risques naturels en Ile-de-France. Le souvenir de la grande crue de 1910 perdure. Le Conseil régional d'Ile-de-France a estimé récemment qu'une telle catastrophe pourrait engendrer trois milliards d'euros de dommages. Les plans de prévention du risque inondation (PPRI) sont destinés à maîtriser, voire interdire l'urbanisation sur les terrains les plus exposés. Ils définissent également des zones d'écoulement et d'expansion des crues afin de ralentir dans le temps l'arrivée des eaux. C'est ainsi que la plaine de la Bassée sur la Seine en amont de Paris fait l'objet de politiques de préservation des zones humides, utilisées comme zones tampon des crues.

Ces plans sont définis par les circulaires interministérielles de 1994 et de 1996 relatives à la prévention des inondations et à la gestion des zones inondables. Les PPRI en Ile-de-France dépendent également des orientations de la circulaire interministérielle du 5 février 1998. Les crues de référence sont les crues de 1910 pour la Seine, la Marne et l'Oise en aval de Pontoise, et de 1926 pour l'Oise en amont de Pontoise. La cartographie définit trois zones d'aléas : très forte pour des montées des eaux supérieures à deux mètres, forte pour une hauteur comprise entre un et deux mètres et faible pour une hauteur inférieure à un mètre. Elle prend également en compte le degré d'urbanisation de la région Ile-de-France en distinguant les centres urbains, les zones urbaines denses, les secteurs de mutation urbaine et les zones naturelles.

Selon la réponse du ministre chargé de l'environnement lors d'une question parlementaire, les PPRI de la Seine ont été approuvés dans les départements de Seine-et-Marne, de l'Essonne, du Val-de-Marne, de Paris, des Hauts-de-Seine et du Val-d'Oise. Le PPRI de la Seine et de l'Oise dans le département des Yvelines est actuellement en cours d'élaboration. Deux PPRI de la Seine et de ses affluents ont été révisés ou mis en révision depuis leur approbation. Le PPRI de la vallée de l'Oise dans le département du Val d'Oise a été révisé partiellement en 2003 à la suite de l'annulation des dispositions relatives aux zones orange par un arrêt du 20 novembre 2001 du tribunal administratif de Versailles. Ces zones ont été reclassées en zones totalement non constructibles. Le PPRI de la Seine et de la Marne dans le département du Val-de-Marne, approuvé en 2000, a été mis en révision en 2003. L'objet de cette révision est également de modifier le zonage.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus