L’Ile-de-France, 4e région la plus polluée

Le 21 juin 2016 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
548 sites et sols pollués sont recensés en Ile-de-France
548 sites et sols pollués sont recensés en Ile-de-France

La Direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie d’Ile-de-France (Driee) a dressé, ce 21 juin, le bilan de la maîtrise des risques industriels dans la région.

 

Au 31 décembre 2015, l’Ile-de-France comptait environ 1.700 installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) soumises à autorisation, 497 à enregistrement et 9.000 à déclaration.

La région compte 40 établissements Seveso seuil haut dont 4 stockages souterrains de gaz, 57 installations Seveso seuil bas, ainsi que 14 dépôts pétroliers et installations de production d’électricité et de distribution de gaz inflammables liquéfiés.

 

Vieillissement, malveillance, centres VHU illégaux

Au total, 1.638 visites d’inspection ont été réalisées par les équipes de la Driee, occasionnant 31 mises en demeure, 55 sanctions administratives et 77 procès-verbaux (contraventions et délits). Selon la Direction, «la gestion du vieillissement des installations est devenue un sujet classique d’inspection». Autre thématique des contrôles: le renforcement de la sécurité des sites Seveso contre des actes de malveillance, à la demande du ministère de l’environnement. 90 opérations ont été menées dans ce but au cours des 4 derniers mois de l’année 2015. Il faut y ajouter 102 opérations coup de poing, menées avec la gendarmerie ou la police, contre des centres de traitement des véhicules hors d’usage (VHU) illégaux. Selon la Driee, elles seront d’ailleurs élargies, en 2016, à l’ensemble des installations de tri-transit de déchets avec contrôle de la traçabilité. 

 

4e région la plus polluée

Au 31 janvier 2016, l’Ile-de-France abritait aussi 548 sites et sols pollués recensés par la base de données Basol. Ce qui la place en 4e position des régions les plus polluées derrière Rhône-Alpes, Nord-Pas-de-Calais et Aquitaine.

Les résultats des contrôles inopinés en matière de pollution des eaux s’avèrent par ailleurs préoccupants. Parmi la cinquantaine de résultats, environ 65% des sites présentaient des dépassements des seuils prescrits pour au moins un périmètre mesuré dans les effluents liquides.

Les rejets dans l’air ont par ailleurs occasionné 8 dépassements du seuil d’information pour les particules fines PM10. Le seuil d’alerte a été franchi 4 fois. Tout comme le seuil d’information pour l’ozone.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus