L'humidité pourrait augmenter de 25% d'ici 2100

Le 12 octobre 2007 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le taux d'humidité dans l'air pourrait s'accroître de 12% à 24% sur la planète d'ici 2100, si l'on se base sur les projections de températures du Giec (1). C'est ce qu'avance une étude parue hier dans la revue Nature. En effet, l'humidité augmente de 6% à chaque degré de température supplémentaire.

Entre 1973 et 2002, l'humidité a augmenté de 2,2%, relève Katharine Willett, chercheure sur le climat à l'université de Yale et co-auteure de l'étude. Toutefois, quelques régions sont plus sèches, à l'instar de l'ouest des Etats-Unis, l'Afrique du Sud et une partie de l'Australie.

Des modèles informatiques montrent que seul le réchauffement climatique peut expliquer le phénomène. Les conclusions de l'étude ne sont pas une surprise pour les climatologues, un air chaud pouvant en principe contenir plus d'humidité. Elle fait cependant apparaître que l'augmentation de l'humidité est déjà importante et peut être attribuée aux émissions de gaz produites par la combustion des énergies fossiles.

Si l'humidité peut se révéler dangereuse pour l'homme, rendant plus difficile le refroidissement du corps lorsqu'il fait chaud, «cela n'est pas quelque chose de mortel, estime la chercheure, mais cela va augmenter l'inconfort pour l'homme».



(1) Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat






A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus