L’exposition des travailleurs en extérieur

Le 20 décembre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les travailleurs en extérieur s'exposent plus aux ultraviolets (UV) et se protègent moins que la population générale, selon le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) du 18 décembre. Ils font partie, avec les jeunes, des populations les plus à risques concernant les maladies liées à l'exposition prolongée au soleil. Les ultraviolets, naturels ou artificiels, augmentent le risque de cancer cutané, dont le mélanome. 80.000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année en France.

Parmi ceux qui déclarent travailler «souvent» en extérieur, 15 % n'évitent jamais les heures les plus ensoleillées, 11% ne portent jamais de vêtement couvrant type tee-shirt, 22% de chapeau, 19% de lunettes de soleil et 39% n'utilisent jamais de crème solaire. Les auteurs de l'article recommandent une campagne de prévention pour changer ces comportements.

Dans le cadre d'une directive sur la protection des travailleurs contre les rayonnements optiques, l'Union européenne avait été sur le point de légiférer sur les rayonnements solaires (1). Finalement, la directive n'a porté que sur les rayonnements optiques artificiels.



(1) Voir les articles «UE: Aux Etats de légiférer sur les risques du soleil», et «Le Parlement européen se penche sur les rayonnements solaires»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus