L’exposition à l’amiante concernerait un artisan sur deux

Le 11 septembre 2007 par Diana Semaska
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Un artisan retraité sur deux aurait été exposé à l'amiante. C'est une conclusion de l'étude Espri (Epidémiologie et surveillance des professions indépendantes) menée par l'Institut de veille sanitaire (InVS) en partenariat avec le régime social des indépendants (RSI) (1).

Selon les experts, parmi les 2.334 artisans retraités depuis 2004, plus de 1.000 auraient subi une exposition à l'amiante justifiant un bilan médical. Parmi eux, 25% ont montré au moins une anomalie ou pathologie –pour la plupart bénignes- pouvant être liées à l'amiante.

Lancée en septembre 2005, la phase pilote menée en Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes s'est intéressée à 88% d'hommes. En reconstituant leur carrière professionnelle, le programme a permis d'identifier ceux qui ont été exposés à l'amiante, et de leur proposer un bilan d'exposition ainsi qu'un suivi médical post-professionnel.

«La participation au programme a été massive», selon un communiqué de presse de l'InVS: en effet, 67% des artisans sollicités ont répondu au questionnaire du programme, lequel va s'étendre en 2008 aux régions Haute et Basse-Normandie, Nord-Pas-de-Calais et Picardie.

Ces premiers résultats ont conduit l'InVS à recommander la généralisation du programme Espri à l'ensemble des nouveaux retraités du RSI.



(1) Voir l'article du JDLE «Suivi post-professionnel: un bilan mitigé»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus