L’exportation du mercure hors UE interdite dès 2011

Le 26 septembre 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le Conseil de l’Union européenne a adopté le 25 septembre un règlement qui interdit l’exportation de mercure métallique à partir de 2011 et qui vise au stockage sécurisé de cette substance. Les principaux acteurs concernés que sont les industries du chlore et de la soude, celles de l’épuration du gaz naturel et de la production de métaux non ferreux devront traiter comme des déchets le mercure métallique et des produits tels que le minerai de cinabre, oxyde de mercure et alliages, et les stocker de façon sécurisée.

La Commission a approuvé l’adoption du règlement par le Conseil. «Espérons que d'autres pays suivront notre exemple et se joindront à nos efforts pour réduire l'offre mondiale de cette substance dangereuse», a indiqué le Commissaire chargé de l’environnement Stavros Dimas. Dans un communiqué, elle a rappelé que l’UE reste le premier exportateur mondial de mercure, et que le nouveau règlement vise à retirer du marché plusieurs milliers de tonnes de cette substance.

Le texte, que le Parlement avait adopté en deuxième lecture en mai 2008, s’inscrit dans le cadre de la stratégie sur le mercure relative à la protection de la santé et de l’environnement des citoyens, adoptée en 2005 par la Commission.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus